à propos du Maroc

dune Fes Gorges de dades Mosquée hassan 2 volubilis ait ben haddou

Le Maroc, carrefour de civilisations…

Le Maroc est un vieux carrefour géographique et culturel du monde méditerranéen. Point de passage occidental entre l’Afrique et l’Europe, il se situe à la jonction des espaces maritimes atlantique et méditerranéen, qualités qu’il partage avec une Espagne qui lui fut liée pendant des siècles. Pour les carthaginois, battus en 146 av. J.-C. par les romains, qui occupent cette terre jusqu’en 285ap J.-C., puis pour les Arabes, arrivés en 681, cette terre est un «Finistère » occidental, qui lui confère le nom arabe de «Maghreb extrême ». Mais il faut aussi apprécier le Maroc dans sa dimension Nord-Sud. Situé au nord-ouest du Sahara, il est le point de passage le plus court des caravanes qui, depuis l’Atlantique, circulent entre Soudan (en arabe, «pays des Noirs ») et méditerranée. Au cours du Moyen Âge, les Berbères occidentaux convertis à l’islam ont conquis l’Espagne, puis islamisé une partie de l’Afrique de l’Ouest.

Régions du Maroc

Marrakech et Le Haut Atlas

Ancienne capitale du Royaume, Marrakech la ville rouge, avec pour toile de fond l’Atlas enneigé, a donné son nom au pays. Sa place Djemâa el Fna, ses souks colorés, son ambiance festive l’ont rendue célèbre à travers le monde. Aux alentours, de nombreuses excursions sont proposées vers le Haut-Atlas, ainsi que le ski ou les treks…

La Façade Atlantique

Tantôt côte escarpée, tantôt bordée de plages de sable fin, la côte ouest compte néanmoins de grandes villes telles que Rabat l’impériale et capitale du Royaume, Casablanca, la métropole économique dominée par le minaret de la grande mosquée Hassan II, ou plus modestes telles El Jadida, réputée pour ses vestiges portugais, ses plages et son golf ou Essaouira, la blanche Mogador avec son charmant port de pêche et sa médina.

Le Nord, Le Rif

A la jonction de l’océan Atlantique et de la Méditerranée, dominées par les collines verdoyantes et les montagnes du Rif, se situent des villes traditionnelles de renom telles Tanger ou Tétouan, ainsi que des villages typiques au charme d’antan tel Chefchaouen.

La Vallée du Dadès

Sur la route des Mille Kasbahs, longeant Skoura, Boumalne et Tineghir, la vallée offre une multitude de paysages variés et contrastés : falaises ocres du Todra, verdoyantes vallées encaissées du Dadès, bâtisses fortifiées ocres sur fond de cimes enneigées, terres brûlées et palmeraies…

La Vallée Du Ziz et Le Tafilalet

Après avoir parcouru le Haut Atlas, l’oued Ziz serpente dans les gorges du Ziz et nourrit la vaste palmeraie du Tafilalet dont Erfoud est la capitale de région, avant de finir sa course dans les sables des dunes de Merzouga, battues par les vents.

La Vallée du Drâa et Ouarzazate

Les eaux mêlées des oueds Ouarzazate et Drâa provenant des fontes des neiges des montagnes du Haut-Atlas s’écoulent à travers les palmeraies, oasis et villages en pisé (ksour) et alimentent les villes du Sud que sont Ouarzazate et Zagora, située aux portes du Désert.

Fès, Meknès, et le Moyen-Atlas

Située au pied du massif du Zerhoun et ceinte de remparts, Meknès étale les vestiges glorieux de son passé de capitale du sultan, tandis que Fès, ancienne cité impériale avec ses remparts, sa médina au cachet médiéval et ses medersas conserve son statut de capitale spirituelle et religieuse. Aux alentours, Le Moyen-Atlas avec ses innombrables sources et lacs (Ifrane, Beni Mellal), ses cascades (Ouzoud) et stations d’altitude offre un tourisme climatique et de villégiature.

L’Anti-Atlas et Agadir

Dernière barrière rocheuse avant le Sahara occidental, l’Anti-Atlas s’étire des terres désertiques de Tata à Agadir, la principale station balnéaire du Maroc. Aux alentours, Taroudant étale fièrement des remparts crénelés tandis que la rose Tafraoute s’inscrit dans un cirque montagneux au cœur de l’Anti-Atlas.